Bienvenue à toi futur voyageur Interrail ! Si tu es ici c’est que tu prévoies peut-être un voyage avec Interrail et que t’as besoin d’informations concernant le matériel à apporter. Et tu es très bien tombé, cet article est fait pour toi 😉 ! Nous allons aborder le maximum de choses concernant le matériel que nous avons pu emmener avec nous et ce que l’on a trouvé utile ou pas pour t’aider à prévoir ton voyage.

Le matériel : sac à dos ou valise ?

Équipement Interrail

Nous commençons par la question que vous vous posez peut-être le plus et que l’on nous a beaucoup demandé : quel matériel emmener, sac à dos ou valise ?

Il était évident pour nous de partir avec un sac à dos type Trek/Rando. Le sac à dos à l’avantage d’être plus simple à transporter surtout si l’on prévoit de faire plusieurs changements de ville. On se voyait mal à trimbaler nos valises à chaque fois qu’on allait prendre le train.

On trouve aussi que le sac à dos c’est stylé et quand on croise un autre groupe avec des gros sacs on a l’impression de faire partie de la même communauté et cela permet de converser rapidement avec les autres voyageurs en sac à dos.

Le seul inconvénient qu’on puisse trouver au sac à dos, c’est peut-être l’espace et le poids. Il faut optimiser ce que l’on emmène pour ne pas avoir un sac à dos trop lourd. Parce que c’est certes plus pratique qu’une valise, mais on le porte sur le dos très souvent, surtout lors d’un voyage comme le nôtre !

Il ne faut donc pas prendre n’importe quoi ! Et essayer d’emmener le moins de choses possible : voyager léger ! C’était un challenge pour nous, mais on a finalement réussi. On vous dira un peu plus bas ce qu’on a pris avec nous et si ça nous a été utile ou pas. Avant ça, on vous montre les sacs à dos que l’on avait.

Les sacs à dos que l’on a pris

Pour Jenny : Un sac à dos spécial voyage de 40L qui vient de chez décathlon. Il semblait petit mais finalement, c’était parfait ! Surtout pour mon petit gabarit. Il est d’une bonne qualité, tient bien et est confortable. Il faut cependant bien l’ajuster au dos pour ne pas avoir à le subir. Le réglage des sangles est donc important pour ne pas laisser un trop gros espace entre le sac et le dos (surtout si vous êtes naturellement cambrés comme moi)

Le plus du sac à dos, c’est qu’il a plusieurs poches sur le côté, un compartiment pour l’ordinateur, une housse pour la pluie déjà intégrée et en plus il est plutôt joli.

Pour Benoît : Un sac à dos 50L de randonnée. C’est un sac à dos qu’il a l’habitude d’emporter en randonnée comme sur le tour du mont blanc par exemple. Comme pour Jenny, les poches sur les côtés permettent de compartimenter.

Pour le choix du litrage du sac et du poids de ce dernier, c’est en fonction de votre gabarit. Le poids du sac ne doit pas dépasser 20% du poids de corps. Donc 10kg pour une personne de 50kg et 14kg pour une personne qui pèse 70kg. C’est important de respecter cette petite règle car si le poids du sac est trop important, à la longue des maux de dos apparaitrons.

Le matériel : nos accessoires

En plus de nos sacs à dos, on a pris des accessoires qui peuvent aussi vous servir :

  • Des housses de rangement pour compartimenter notre sac à dos. C’est très pratique ! Ca permet de gagner de la place dans le sac à dos et de ne pas tout défaire lorsque l’on ouvre son sac à dos et tout refaire après.
  • Un sac à dos d’appoint. C’est sûrement l’accessoire qui nous a le plus servi pendant notre voyage en Interrail ! On l’a utilisé lorsque l’on visitait les villes, parce qu’il fallait bien emmener avec nous les gourdes, le matériel photo etc. Ce modèle n’est pas d’une qualité folle, mais ça nous a amplement suffit.

Ce que l’on a emmené dans nos sacs

Nous sommes partis au mois de septembre quand il faisait encore doux, mais la fin de notre tour de l’Europe s’est finie au mois de novembre et dans des pays à l’est et au nord. On a donc prévu des vêtements pour les 2 saisons (fin d’été/début automne).

C’est très important de prendre en compte la saison pour remplir votre sac. Et bien évidemment si vous ne partez que sur une seule saison, ce sera différent de notre liste.

On avait prévu que des pulls, polaire et doudoune fine pour le froid, on pensait que ce serait suffisant. Et c’était une grosse erreur, parce qu’une fois arrivée dans les pays de l’est, surtout en Pologne vers mi- octobre, on a eu très froid. On a donc dû nous acheter des sous-couches en plus, bonnets et gants dans un décathlon.

Les indispensables à prendre dans son sac à dos

Les indispensable de Jenny

  • Les culottes menstruelles un indispensable je trouve pour partir sereinement. C’est pratique et pas prise de tête quand on voyage (et même dans la vie de tous les jours). J’en ai emmené 3 ce qui était largement suffisant pour moi. Le seul bémol, c’est qu’il faut tout de suite les nettoyer, donc il faut penser à pouvoir le faire et avoir un espace où les sécher.
  • Le polaire qui m’a beaucoup sauvé ! Les jours où il faisait un peu plus froid, j’avais un pull fin et mon polaire et c’était bien. Sauf en Pologne où le froid était beaucoup plus saisissant. Mais un polaire est vraiment indispensable pour moi.

Les indispensables de Benoît

  • Apporter le sel et le poivre était important car dans les auberges de jeunesse ou les logements il n’y avait pas toujours de quoi assaisonner nos plats et ca peut vite faire la différence. Nous avons même fini notre trip avec une petite bouteille d’huile d’olive en plus du sel et du poivre.
  • Les claquettes. Nous sommes partis avec une seule paire de basket et le soir dans les auberges de jeunesse, nous étions en claquette, c’était hyper confortable.

Et comme on est plutôt sympa, on vous a fait une checklist des éléments les plus importants à ne pas oublier dans votre sac à dos pour votre voyage avec Interrail 😉

N’hésite pas si tu as des questions à propos d’Interrail, de notre tour de l’Europe ou des villes que nous avons visité durant notre trip en commentaire ici. Tu peux aussi trouver des informations complémentaires sur notre compte Instagram dans les stories à la une sur les villes ou « Interrail ».

Et si tu ne l’as pas encore lu, on a également fait un article sur notre retour d’expérience de notre voyage avec Interrail avec notre budget, les assurances que l’on a prises, notre avis sur Interrail et des conseils.

Jenny et Benoît

Vous pouvez aussi aimer:

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.