Qua faire sur l'ile de nosy be à madagascar
MadagascarOcéan Indien

Que faire sur l’île de Nosy Be à Madagascar ?

Hello, nous sommes très contents d’écrire cet article qui nous tient à cœur. Nous revenons tout juste de notre voyage à Nosy Be et nous sommes impatients de vous le partager. Nosy Be a été une claque pour Benoît et un retour aux sources pour Jenny, elle qui est née et qui a grandit pendant 7 ans à Madagascar.

On vous fait donc découvrir que faire sur l’île de Nosy Be avec les excursions immanquables, les adresses et les logements que l’on vous suggère pour passer un agréable séjour à Nosy Be. Bonne lecture !

Que faire à Nosy be ?

Visiter les îles autour de Nosy be 

Nosy Be est situé au nord-ouest de Madagascar, c’est une île qui fait partie d’un archipel qui comprend une douzaine de petite île. L’activité principale reste donc la visite des îles qui l’entoure.

Nosy Komba

Cette île, surnommée l’île aux lémuriens, se trouve à environ 25 minutes en bateau d’Ambatoloaka. Une fois arrivée sur l’île, on visite le parc à la rencontre des lémuriens mais également des tortues et boa, ainsi que toutes sortes de plantes et arbres. Du poivre, de la vanille et des fruits du Jackier. La balade dure environ 40 minutes.

Ce que l’on a apprécié ici, c’est la végétation foisonnante et verdoyante. Un guide est présent pour faire la visite et donne des explications sur les végétaux mais également la vie des locaux sur l’île. La visite se termine avec un point de vue magnifique sur la forêt et la mer.

Nosy Tanikely

Après avoir visité Nosy Komba on passe par l’île de Nosy Tanikely, une réserve marine réputée pour le snorkeling et le farniente. Avec son sable fin et son eau turquoise et limpide, on a pu observer de multiples poissons et profiter d’une bonne baignade.

L’avantage ici, c’est qu’on y reste 3 bonnes heures pause déjeuner inclus, ce qui permet de bien profiter de la plage.

Nosy Sakatia

Plus au nord, Nosy Sakatia est l’île la plus proche de Nosy Be. La traversée ne se fait pas à partir d’Ambatoloaka mais d’Ambaro et dure environ 20min.

Ici, on découvre une île sauvage et verdoyante. L’activité principale, c’est la découverte de la barrière de corail et de la piscine naturelle où les tortues viennent nager à marée haute. Benoît a pu en voir quelques-unes mais l’eau n’était pas assez limpide à ce moment-là, c’était dommage.

Nous avons regretté de ne pas avoir été plus dans les terres pour mieux découvrir Nosy Sakatia. Mais sachez que si vous avez envie d’y passer plus de temps, il y a des hébergements disponibles qui permettent de passer 2-3 jours sur l’île.

Nosy Iranja

Certainement l’une des plus belles îles ! Elle se trouve à environ 1h10 et se démarque par ses deux îlots reliés par un banc de sable immaculé. C’est un véritable petit bijou !

Comme les autres excursions, vous aurez un temps pour profiter de la plage paradisiaque et un temps pour manger. Après le repas, vous pourrez aller vers deux points de vue en hauteur. Là-haut, le panorama est époustouflant. On a tellement adoré cette île, que nous avons fait l’excursion 2 fois. C’est l’île à ne pas louper !

Comment réserver les excursions ?

La réservation se fait directement auprès de votre hôtel, de votre guide privée si vous en avez un ou auprès des agences qui se trouvent sur la plage d’Ambatoloaka. Les prix varient selon l’organisme avec lequel vous avez réservé, mais aussi si vous êtes passé par un intermédiaire ou non pour réserver avec les agences.

Avantages et inconvénients

AvantagesInconvénients
Avec les hôtelsTout est pris en charge : transfert aller/retour avec chauffeur privé directement à votre hôtel, prix d’entrée pour les parcs et les îles car il y a parfois des frais. Le prix est plus élevé et non négociable
Avec les agencesPrix attractif et négociable – Le transfert depuis votre logement n’est pas inclus dans le prix
– Les frais d’entrée dans les parcs & îles peuvent être en suppléments. Pensez à bien demander.

Ce qu’il y a de commun à toutes les excursions, peu importe par quel intermédiaire vous passez, c’est que le repas est compris. Sur chaque île, c’est le même qui est proposé, avec au menu, salade de crudités type achards, du riz au coco, du poisson grillé, des brochettes de zébu, brochettes de crevettes et de poissons. Il y a également du crabe à la sauce coco et en dessert des fruits de saisons. Nous avons eu des oranges, bananes et papaye. C’était très copieux !

Tout est servi dans de grands plats comme un buffet et chacun se sert. C’est très convivial et ça permet de faire des rencontres. Nous avons d’ailleurs fait la connaissance de polonais avec qui Jenny a partagé un verre de rhum à la banane bien fort. Heureusement qu’elle ne conduisait pas le bateau au retour 😉

Réserve de Lokobe 

Cette réserve est une immense forêt protégée où l’on peut retrouver différentes espèces de lémuriens telles que les maquis nocturnes, des boas, mais aussi des lézards dont le plus petit au monde et coucous malgaches.

Ici, c’est une réelle immersion dans le milieu naturel des animaux, on ne donne pas à manger aux lémuriens, on ne les attire pas pour faire des photos… Et c’est ce qu’on a aimé comparé à Nosy Komba où la visite était bien aménagée pour les touristes malgré que l’on soit dans le milieu naturel des animaux.

On vous recommande de prévoir baskets et sac à dos pour cette excursion car elle dure environ 1h et le parcours est très sauvage.

La plage d’Andilana

C’est la plus belle plage de Nosy Be (en dehors des autres îles). Elle est paradisiaque, avec un sable blanc et une eau cristalline. A marée basse, on peut apercevoir plusieurs bancs de sable se jeter dans l’eau et se balader dessus pour aller au large sans crainte et avoir une belle vue sur l’ensemble de la plage.

Elle n’est pas sauvage, car 2-3 hôtels luxueux bordent la plage mais elle reste tout de même très belle.

On vous recommande de passer une journée ici pour bien profiter. Vous avez la possibilité de vous poser sur les transats du restaurant Cacao Beach si vous déjeuner/dîner dedans.

Mont Passot 

Le mont Passot est le point culminant de l’île, c’est donc l’endroit parfait pour observer le coucher de soleil. Nous vous conseillons d’y aller 1h avant le coucher du soleil.

La vue est magnifique, on voit plusieurs lacs, la mer et aussi quelques îles au large qui sont sublimés par les couleurs du coucher de soleil.

Pour y aller, vous pouvez prendre un Tuk tuk ou une voiture avec chauffeur. Sur votre trajet vous pourrez vous arrêter à plusieurs points de vue pour voir les lacs d’Andjavibe avec sa rizière en contrebas et le lac Bemapaza. Une fois arrivé au parking, le point de vue se trouve juste à 200 mètres et le chemin est très accessible, ce n’est pas une grande randonnée aha 😉

L’entrée est à 5 000 ariary pour les locaux ou malgaches et 15 000 ariary pour les étrangers. 

Sunset Mont passot

La plage de Madirokely & Ambatoloaka

La plage de Madirokely & Ambatoloaka sont en fait la même, elle longe juste les deux villes. Côté Madirokely, la plage est un peu plus sauvage et calme tandis qu’à Ambatoloaka c’est une atmosphère beaucoup plus animée avec les hôtels au bord, les départs en bateau pour les excursions… Les deux parties sont bien, mais on a une préférence pour Madirokely.

La plage d’Ambondrona

Ce n’est pas la plus belle plage pour se baigner, mais le cadre est très joli ! On est venu à plusieurs reprises ici, car il y avait un restaurant en bord de mer que l’on a adoré (on vous en parle plus bas), et les couchers de soleil sont juste magnifiques.

Où se loger à Nosy Be ? 

Si vous avez envie d’être logé au cœur de l’animation de Nosy Be, on vous recommande la ville d’Ambatoloaka. C’est dynamique du matin au soir. On retrouve des rues commerçantes, des bars, des restaurants et même des boites de nuit. Si vous optez pour cette option, sachez que la nuit c’est mouvementé et donc bruyant.

Pour ceux qui souhaitent être plus au calme, vous pouvez vous loger vers Ampasikely, Ambaro, Andilana ou encore la pointe nord de l’île.

Villa Bira Bira

Nous avons logé à la Villa Bira Bira la première semaine. C’est une maison privée avec piscine, vue sur la mer et service complet. C’est à dire que nous étions accompagnés d’une femme de ménage, d’une cuisinière, d’un gardien et avons la possibilité d’avoir un chauffeur privé puis de réserver des excursions sur place en supplément. Nous avons adoré le service proposé et la gentillesse du personnel.

Pour les repas, nous devions donner de l’argent pour les courses, dire ce dont on avait envie, l’horaire à laquelle nous voulions manger et elle préparait tout ! Les repas étaient toujours très bons et différents.

La maison est typique des maisons malgaches, toute en bois, mais dans une version plus « luxueuse ». Elle peut accueillir jusqu’à 8 personnes et se compose au RDC d’un salon avec cuisine ouverte, d’une chambre, d’une salle d’eau, de toilettes, d’une terrasse et d’une piscine. A l’étage on retrouve une grande chambre avec 2 lits double, une deuxième chambre et une salle d’eau avec toilettes.

La maison est complètement ouverte sur la mer, ce qui est très agréable quand on se réveille ou que l’on passe du temps dedans. Par contre, les volets sont en bois et laisse de petites ouvertures même quand ils sont fermés, on peut donc entendre le bruit du vent et des vagues.

Mahita Tsara 

Après la villa, nous avons changé pour l’hôtel Mahita Tsara, qui veut littéralement dire « bien voir » mais ici, ça fait plutôt référence à la vue incroyable que l’on a sur les cocotiers, la mer et l’île de Nosy Tanga.

Nous avions une chambre double deluxe très confortable avec un grand lit, une belle salle d’eau spacieuse avec un double vasque et des WC. La chambre est équipée de la climatisation et nous avions une grande terrasse avec une belle vue sur la mer où nous pouvions profiter du beau coucher de soleil. 

A l’extérieur, on peut profiter d’une piscine à débordement face à la mer, d’un jardin verdoyant où l’on peut se poser tranquillement, boire un verre ou encore déguster un repas. L’hôtel propose une restauration complète avec petit-déjeuner, snacks, boissons, plats et desserts que vous pouvez prendre en supplément. Vous pouvez également réserver des excursions et transferts auprès de l’accueil avec leurs partenaires.

On vous recommande vraiment cet hôtel ! Les employés sont aux petits soins, on pouvait les solliciter à tout moment de la journée et le cadre est juste incroyable. C’était dur pour nous de quitter cet endroit tellement on s’y sentait bien.

Où manger à Nosy Be ? 

Cacao Beach

Nous vous conseillons la Cacao Beach qui se trouve au bord de la plage d’Andilana. La carte change tous les jours et il y a de la variété. Nous y avons été deux fois et on n’a pas regretté ! On peut y trouver des plats typiques comme des plats internationaux.

Le gros plus de ce restaurant est que vous pouvez également avoir des transats pour vous poser sur la plage. Il suffit de manger au restaurant le midi ou le soir pour y avoir accès gratuitement toute la journée.

Tsy Manin

Ce restaurant au bord de la plage de Madirokely est très sympa. Nous avons dégusté un cocktail très bon, servi en guise de bienvenue, ainsi que 2 burgers avec des pains et frites maisons. Les burgers sont à environ 24 000 Ar.

Club House

C’est LE restaurant que nous avons le plus apprécié. Nous y sommes allés 6 fois, pour vous dire ! C’est un beau restaurant au bord de la plage d’Ambondrona où tout est fait maison. Nous avons pu goûter plusieurs plats et ils étaient tous très bons. Même les pizzas ! Car nous avons été déçus dans d’autres restaurants. En plus de ça, le rapport qualité prix est excellent. Vraiment ne ratez pas cet endroit.

Chez Senga Madirokely 

Sur le bord de la plage d’ Ambatolaka, ce restaurant/bar/hôtel est très vivant. Ils servent des plats et typiques mais aussi internationaux. L’ambiance est très cosy, typique d’une cabane de bord de mer avec une déco style balinaise.

Bambou beach Ambatoloaka 

Ce restaurant est situé entre Chez senga et Tsy Manin, en bord de plage comme les deux autres. Nous avons adoré l’ambiance décontractée, avec de la musique malgache en fond pendant le repas. Ici, nous avons goûté les tagliatelles aux crevettes, c’était excellent avec un tarif très abordable.

Comment se déplacer à Nosy Be ? 

Tuk-Tuk

Le moyen local, c’est le Tuk-Tuk aussi appelé Bajaje. Il y en a beaucoup sur l’île, c’est le moyen le plus économique parce que vous pouvez négocier le prix. 

Il peut être pris de façon privée, c’est à dire que vous êtes les seuls dedans ou alors en collectif avec d’autres personnes, il est donc évident que le prix diffère en fonction de cela.

Si vous souhaitez prendre un bajaje collectif, n’hésitez pas à le préciser car pour les étrangers les chauffeurs appliquent d’office le tarif privé.

Chauffeur privé

C’est le moyen le plus rapide et le plus confortable mais avec un coût plus onéreux. Nous conseillons le chauffeur privé pour les trajets assez long ou pour vous rendre à l’aéroport.

Location de voiture, quad ou deux roues

Il est également possible de louer une voiture, un deux roues ou même un quad pour se déplacer sur l’île. Attention néanmoins aux routes qui peuvent être très abîmées. Il faut conduire prudemment. De plus, il fait nuit assez tôt, vers 18h durant l’hiver là-bas. Les routes ne sont pas éclairées, les locaux marchent sur le bord de la route sans lumières et les vélos sont également très peu visibles. Il faut donc bien faire attention.

Budget pour visiter Nosy Be en 2 semaines

Les choses à savoir avant votre voyage

La langue

A Madagascar, la langue officielle est le malgache, cependant il y a de nombreux dialectes différents dans le pays et Nosy be a le sien. Jenny qui parle couramment le malgache des hauts plateaux avait parfois du mal à comprendre certains mots mais comprenait le sens de la phrase.

Il y a également des locaux qui parlent Français, Madagascar ayant été une colonie française. Il n’y aura donc pas de soucis pour se faire comprendre. Pendant les excursions, vous trouverez également des guides qui parlent italien et anglais.

La monnaie

A Madagascar, la monnaie c’est l’Ariary (MGA). Lorsque nous y étions, 1€ valait 4900 MGA.

Sur place, il était possible de convertir la monnaie pour environ 1EUR = 4500 MGA avec les commissions auprès des changeurs à la sauvette à l’aéroport. Mais cela évolue en fonction du taux.

Si vous retirez à la banque, le taux est un peu plus avantageux, dans notre cas 1€ valait 4800 MGA, ce qui était plus proche du taux réel à 4900 MGA. Mais il faut compter les éventuels frais que vous pourriez avoir avec votre banque. Aussi, pensez à avoir deux types de cartes avec vous ou alors uniquement une VISA, car la MasterCard n’est pas prise par tous les distributeurs.

Sachez que vous pouvez aussi payer en euros par exemple dans les hôtels, auprès d’agences ou d’intermédiaires pour les excursions. Mais chacun applique un peu son taux de change. Dans notre hôtel par exemple, 1€ valait 4200 MGA, ce qui n’était pas forcément avantageux. Pensez donc à comparer si vous avez la possibilité de payer dans les deux monnaies.

Le visa

Pour un séjour de moins de 15 jours, il n’y a pas de visa mais il faudra prévoir des frais administratifs de 10€ pour les formalités de contrôle aux frontières. Pour un séjour jusqu’à 30 jours, il faut compter 35€ et 40€ pour un séjour jusqu’à 60 jours. Il est à payer directement sur place en euros, lorsque vous passez les formalités à l’aéroport.

Le matériel à avoir

Au niveau du matériel, il est important d’apporter une lampe frontale pour vous éclairer le soir car il y a très peu de lumière sur les routes. Madagascar fait face à un problème de production d’électricité. Comme vous avez pu le voir sur nos stories Instagram, nous avons été confrontés à de nombreux délestages (coupure de courant) qui peuvent durer quelques minutes à plusieurs heures. La lampe vous sera donc très utile.

Nous avons fait toutes les excursions en tongue pour ne pas nous encombrer. Mais pour être à l’aise lors des visites de l’île de Nosy Komba ou la réserve de Lokobe, n’hésitez pas à prendre des baskets.

Vous pouvez retrouver des photos, vidéos de notre voyage à Nosy Be directement sur notre page Instagram, et n’oubliez pas de vous abonner 🙂

Que faire sur l

Jenny et Benoît

  1. Bonjour,
    Merci pour ce super compte rendu de votre voyage à Nosy Be. Nous allons nous en inspirer . Nous partons la 2ème 15 ene de mai .

    Pour l’argent est il possible de retirer facilement au distributeur et quels sont les plafonds ou faut il plutôt prévoir d’emporter du cash ? Auquel cas , comment avez vous fait pour le transportez le plus en sécurité ?
    Merci

    1. Jenny & Benoît says:

      Bonjour, vous pouvez retirer sur place il y a certains DAB dans les villes mais attention la MasterCard n’est pas acceptée partout, le mieux est d’avoir une visa. Pour notre part nous avions du cash & avons aussi retiré sur place. Pour le cash, nous avons ramené des euros avec nous et fait l’échange directement sur place à l’aéroport. Nous avions une personne qui venait nous prendre en charge et qui nous a donc conseillé une personne de confiance à l’aéroport pour l’échange. Renseignez vous sur les taux à votre départ et n’hésitez pas à comparer avec ceux annoncés par ces échangeurs « à la sauvette » pour éviter de vous faire trop avoir. Bien évidemment, ils prennent aussi leur commission mais ça vous donnera un ordre d’idée. Nous avons totalement fait confiance à la personne qui venait nous prendre en charge là-dessus, et lorsqu’on a retiré à la banque la différence était présente mais minime.

  2. VEAUX-MANNONI ÉRIC says:

    On se régale également à la gargotte vanille chez noricia et daniel. Noricia vous préparera un crabe coco sublimissimement délicieux. Daniel organise des barbecues régulièrement dans son domaine proche de lokobe où, vous pourrez également y passer la nuit.

  3. Bonjour,
    Peut on prendre un tuk tuk à l’aéroport pour se rendre à notre hôtel ou les tuk tuk ne vont-ils pas jusqu’à l’aéroport ?
    Je ne trouve cette information nulle part…
    Merci d’avance

  4. Bonjour
    Merci pour ce merveilleux reportage, ca donne vraiment envie de partir sur cete ile
    Pourriez vous me dire avec quel compagnie aerienne etes vous partis.
    Merci
    Bonne journée
    Laurent et Nathalie

  5. Bonjour

    On a vue que c’est une destination de tourisme sexuelle.

    Il y a t-il.des endroits a eviter notament pour dormir.

    On vien dix jours en aout, on aimerai passer des vacances repos et peut etre une nuit ou deux profiter de soirée boite de nuit etc…

    Merci pour votre échange d’experience

    1. Jenny & Benoît says:

      Personnellement nous n’avons eu aucun problème dans les villes où nous avons logé. Concernant les boites de nuit, renseignez-vous avant auprès de votre hôtel ou des locaux pour éviter les endroits « mais fréquentés ». Dans la ville d’Ambatoloaka, il peut arriver de voir de jeunes malgaches avec des européens plus âgés mais rien de choquant en public.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourrez aussi aimer